Voeux du Maire 2018

voeux
09/01/2018
Découvrez ou redécouvrez les vœux du maire ainsi que le diaporama diffusé à l'occasion.

8 janvier 2018 - Jovence - 18h00

 

Introduction

Bonsoir à toutes et à tous, Meilleurs vœux pour 2018.

Je souhaite tout d'abord la bienvenue à Mr Marboeuf, président de Fougères agglomération

Mme Biard et Mr Pautrel, conseillers départementaux

Mmes et Mrs les Maires du territoire de Louvigné, Mme Jacq, maire honoraire et les anciens adjoints

Mmes et Mrs les membres du Conseil Municipal et du CCAS

Mr le Lieutenant Richeux et Mr l'adjudant-chef Vaneufville représentants la gendarmerie

Mr le lieutenant James chef du centre de secours de Louvigné

Mrs les principaux et directeurs des collèges de St Georges et écoles de Louvigné

Mr l'abbé Honoré, Mr l'abbé Olivier, prêtres de la paroisse

Mmes et Mrs les membres du personnel municipal, du CCAS et du SIVOM

Mmes et Mrs les présidents d'associations sportives, culturelles et de loisirs

Mmes et Mrs les chefs d'entreprises, artisans, commerçants, représentants des services et du monde agricole

Chers jeunes du Conseil municipal des Jeunes

 

Cette année, nous avons décidé d'innover au niveau du déroulement de cette cérémonie des vœux en incluant un diaporama qui permettra de visualiser mes propos : on peut respecter les traditions tout en s'adaptant aux nouvelles technologies qui devraient permettre de tenir l'auditoire éveillé en fin de journée.

Je souhaite que les prises de parole soient assez courtes pour que le temps de convivialité qui suivra permette la rencontre. Ce nouvel horaire a été choisi car plusieurs d'entre nous participons ensuite à une réunion de bureau à Fougères Agglo à 20 heures, j'ai déjà mon billet de retard ...

Mr Damien Renault notre directeur général des services prendra d'abord la parole, je crois que Louvigné doit être une des rares communes qui procède ainsi et cela n'en a que plus de valeur.

Je parlerai ensuite du bilan  de l'année 2017 et des projets 2018-2019

Mme Biard, Mr Pautrel et Mr Marboeuf interviendront pour clore la cérémonie avant le pot de l'amitié qui se déroulera dans la salle associative ...

Je laisse la parole à Damien Renault

 

Prise de parole du maire

voeux 2018

Bonsoir à tous ceux que je n'aurai pas salué à leur arrivée ...

Je vais partager mon propos en 2 parties :

  • tout d'abord un retour rapide sur 2017 en choisissant l'angle de différents rôles du maire
  • ensuite les projets 2018- 2019 car nous aurons besoin de 2 ans pour les mener à bien

Pour le Maire de Louvigné, 2017 aura d'abord été une année de prise de fonctions nouvelles avec la formation de Fougères Agglomération : le poste de vice-président chargé de l'habitat me donne beaucoup de travail car c'est un domaine que je découvre ...

J'apprends  encore le métier à 58 ans, je ne sais pas si c'est bien raisonnable mais un des rôles du maire d'une commune chef-lieu de canton est d'être actif dans l'agglomération.

Nous avons réussi à mettre en place différentes aides à la rénovation et je dois bien sûr suivre tout particulièrement le dossier revitalisation du territoire de Louvigné : l'année 2017 a été celle de la mise en route, 2018 verra quelques réalisations dans ce domaine.

Le deuxième rôle que je me suis fixé est la recherche de financements pour nos projets en lien avec mes collaborateurs pour répondre avec succès à des appels à projets comme celui de la Région sur la revitalisation des bourgs qui pourra nous attribuer plus de 239 000 € sur 5 ans ou bien  pour défendre notre commune dans la négociation avec le Département et l'Agglo dans le cadre du contrat de territoire où nous pouvons espérer plus de 560 000 € sur 3 ou 4 ans. Ces sommes sont loin d'être négligeables et démontrent que le travail des uns et des autres finit par payer, au détriment souvent de nuits écourtées !

Le troisième rôle est évidemment la présence sur le terrain en particulier lors des manifestations organisées par nos associations et là en 2017, on a été particulièrement gâté ...

J'ai retenu les 3 heures de concert de Murray Head devant plus de 600 spectateurs, moment inoubliable pour beaucoup d'entre nous et preuve qu'à Louvigné notre centre culturel peut accueillir et sait accueillir des pointures internationales ...

Bien sûr, j'ai vibré avec vous et au milieu de vous car c'était mon souhait, au cœur du défilé de la fête des fleurs qui a accueilli plus de 4000 personnes l'après-midi mais sans doute beaucoup plus le soir pour conclure avec un super feu d'artifice et de nombreuses bières pour nos amis allemands ! Le samedi, lors du comice sur le terrain de la Bilheudais, les nombreux spectateurs ont pu découvrir une belle vitrine de l'agriculture locale, avec ses différentes facettes allant des concours d'animaux et de labours aux présentations des services liés au monde agricole.

Plus près de nous dans le temps, le week-end du 2 et 3 décembre, Louvigné en lumières a de nouveau attiré la grande foule, remerciant ainsi tous les bénévoles qui s'activent pendant des semaines pour donner un côté chaleureux à notre ville en cette période de fêtes. Je crois avoir battu mon record ce week-end là avec 8 événements différents entre le vendredi soir et le dimanche soir !

Pour illustrer les manifestations sportives, j'ai choisi la course de côte de l'étoile sportive motocycliste louvignéenne, manifestation très réussie qui a demandé un boulot fou de la part des organisateurs avec des mesures de sécurité draconiennes à faire reculer un président : le sous-préfet de Redon s'est déplacé 2 fois pour prescrire la première fois et pour vérifier ces prescriptions la veille tout le long du parcours.

Je profite de cette transition entre les 2 parties pour remercier chaleureusement tous les bénévoles de nos associations, les activus bénévolus comme je les ai appelés le soir du repas de remerciements pour la fête des fleurs : espèce que l'on dit en voie de disparition ... ces bénévoles qui ont pour le moment réussi à vaincre les « Ya qua » et les « Faut qu'on » qui rôdent dans nos communes espérant voir anéantis les efforts de ceux qui souhaitent proposer plein d'activités à leurs concitoyens.

Je remercie aussi mes adjoints pour leur implication importante à mes côtés, les conseillers municipaux, très présents et forces de propositions en conseil et en commission ainsi que l'ensemble du personnel municipal des différents services : le travail de certains est très visible comme le fleurissement ; pour d'autres c'est moins apparent pour le moment comme dans les écoles, le multiaccueil ou le centre de loisirs où la relève se prépare. Je voudrai aussi souligner l'implication des jeunes à travers le dispositif argent de poche : 4 semaines, soit en tout 18 jeunes qui ont surtout travaillé avec le service espaces verts.

 

Passons maintenant à la 2ème partie sur les projets 2018 et 2019 qui seront deux années importantes de travaux et réalisations : la presse s'en est déjà fait l'écho car ces projets ont été présentés en commissions et en conseil.

Le premier projet qui devrait débuter au printemps 2018 est la résidence senior dans l'ancien presbytère : 8 logements pourraient être proposés en créant une petite annexe à la place des préaux. Présenté au conseil par Mr Vincent Tricot et retravaillé en commission, l'esquisse est maintenant validée et je souhaite que le calendrier soit le plus court possible car ce projet entre dans la revitalisation au volet services à la population.

Un autre volet est le maintien et la relance du tissu commercial : la commune va acquérir très prochainement un commerce rue Leclerc pour y réaliser des travaux en vue d'une location modique pour un commerçant qui souhaiterait démarrer une activité du type boutique à l'essai ... on peut aussi imaginer une boutique éphémère qui fonctionnerait l'été ou au moment des fêtes ... Le déplacement du marché a été apprécié de tous, commerçants ambulants et sédentaires : dans le cadre du projet européen Go Trade, l'obtention de financements nous permettra d'améliorer le fonctionnement de ce marché et de trouver d'autres animations dans ce domaine. Louvigné recevra l'ensemble des techniciens européens qui travaillent sur ce projet Go Trade fin janvier, il me reste quelques jours pour améliorer mon accent !

Cela nous amènera tout naturellement à réaménager les rues Leclerc et Châteaubriand dans le cadre du volet urbain de la revitalisation, sans doute une rue Leclerc partagée entre les voitures au ralenti, les piétons et les cyclistes permettant une liaison douce entre la place de Gaulle commerçante et la place Bochin, parking du centre ville.

Louvigné devrait être à l'heure qu'il est en partie fibrée mais le projet a pris beaucoup de retard sur toute la Bretagne et à Louvigné se sont ajoutés des problèmes de poteaux Enedis qui ne peuvent pas supporter cette fibre optique pourtant si légère et le scientifique que je suis n'a toujours pas compris pourquoi ... je n'ai jamais pu voir aucun rapport sur le sujet, ce qui me fait douter, pourtant tout le monde ici connaît ma bonne foi ! Il faudra donc doubler certains poteaux ce qui n'est pas du plus bel effet esthétique !

Notre projet de villa numérique dans l'ancien cabinet médical rue Radiguer est en attente de la fibre et de financements européens quelque peu bloqués depuis le Brexit : nous avons dû changer notre fusil d'épaule et nous repositionner sur un autre créneau européen : le projet SuNSE, une première étape a été passée avec succès, nous devrions savoir si nous franchirons la ligne d'arrivée en tête vers le milieu de l'année.

Pour le dernier volet important de la revitalisation, qui est celui de l'habitat avec de nombreux logements vacants dans le centre et sur les grands axes de circulation, les aides proposées aux propriétaires privés occupants ou bailleurs par les organismes d'Etat comme l'ANAH et par Fougères agglo devraient redynamiser ce secteur, on perçoit déjà un certain frémissement au niveau des ventes immobilières ; la ville ne pourra pas racheter tous les locaux vacants, j'en profite pour lancer un appel aux investisseurs privés.

Tout ce travail se traduit aussi dans la révision du PLU qui suit son cours et donne pour le moment des intentions politiques qui seront présentées lors d'une réunion publique jeudi prochain à 18h30 : le lotissement du Floret en est au demi remplissage et il va falloir tout prochainement penser à la localisation d'un nouveau lotissement sans doute en  ville pour obéir aux contraintes de non consommation de terre agricole. Dans le nouveau PLU, on devrait avoir une parité entre les constructions neuves et les habitations rénovées. Dans ce domaine de l'habitat, je souhaite réunir à Louvigné les différents bailleurs sociaux pour leur faire part de nos projets et qu'ils se positionnent car je sens un vent plus favorable qu'il y a dix ans où on se battait pour qu'ils daignent construire quelques logements sur notre commune.

Enfin, quelques aménagements sommaires devraient être effectués en 2018  pour permettre de se balader autour de l'étang du Lion d'Or en attendant l'aménagement plus complet d'une coulée verte entre le parc Radiguer et le centre ville.

Nous devons aussi trouver un moyen de faire vivre les préaux de la Communauté comme cela a été le cas en fin d'année avec la venue de Rémi Duprat et de ses sculptures miniatures en granit, exposition organisée avec l'association 40 m3 de Rennes. L'art contemporain peut aussi susciter de l'intérêt à Louvigné, les Fées des Arts ont ouvert la voie à la Chapelle St Jean pendant plusieurs années.

2018 sera une année de recensement de la population et je souhaite que nous soyons plus nombreux, jeunes et vieux, familles avec enfants, de différentes catégories socio-professionnelles pour avoir une bonne mixité dans tous les domaines. A ce propos, notre système de locations temporaires dans la maison commune fonctionne très bien en période scolaire avec l'accueil d'apprentis, de stagiaires ou d'artistes en résidence.

J'aimerai en dire autant à propos de notre maison médicale communautaire dans laquelle 2 cabinets attendent des médecins ; plusieurs démarches ont été effectuées en 2017 avec le pays de Fougères, j'espère que des solutions au moins temporaires pourront voir le jour en 2018 comme par exemple des permanences de médecins salariés du centre de santé de Fougères en lien avec l'Hôpital.

Dans le domaine économique qui n'est plus de compétence communale, je me réjouis aussi de l'ouverture de la maroquinerie RW Couture qui devrait augmenter ses effectifs dans les prochaines années. Mon espoir est un peu terni par la fermeture de la SCOM et la prévision de licenciements dans une entreprise.

« Etre Homme, c'est sentir en posant sa pierre que l'on contribue à bâtir le monde » ainsi s'exprimait Antoine de Saint-Exupéry sans savoir qu'un fils de picaou poserait les siennes dans une commune située aux confins de la Bretagne, du Maine et de la Normandie ... commune qui a vu grandir pendant ses 6 premières années, Maëva notre nouvelle Miss France ... Si cela n'est pas un signe encourageant, je préfère manger mon chapeau !

Je terminerai comme Dominique Moïsi dans son éditorial d'Ouest France du 1er janvier : « il y a de la lumière à l'horizon et pas seulement des nuages : la confiance en l'avenir doit s'accompagner de la modestie qui n'est pas incompatible avec l'ambition ; l'ambition raisonnable est l'indispensable complément de la confiance et de la modestie » On peut adapter cette pensée à différents niveaux : personnel, communal ou international où la situation n'est pas forcément rassurante pour nous mais beaucoup plus préoccupante pour certaines régions du monde. Malgré tout, je reste persuadé qu'il faut voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide !

Bonne et heureuse année à toutes et tous. Excellente santé, beaucoup de bonheur dans vos relations et plein de réussite dans vos projets.

Vive Louvigné-du-Désert.

Voir les démarches administratives

Vos démarches administratives

© 2018 Commune de Louvigné du Désert   -  
Propulsé par e-majine  -  
Réalisation du site : StartUp